Expositions avicoles

Elles sont l’occasion de rencontrer des éleveurs expérimentés.

Pour participer à une exposition, il faut d’abord s’inscrire en respectant les dates. Au-delà, la clôture des inscriptions rend  impossible le rajout de cages. L’enlogement a lieu généralement le jeudi. Le jugement se déroule le vendredi matin, en présence du commissaire d’exposition ; il est interdit aux éleveurs. Le vendredi après-midi est consacré aux écoles. A partir du samedi jusqu’au dimanche, l’exposition est accessible au grand public.

Comment préparer une exposition ?

Une participation à une exposition se prépare longtemps à l’avance. Il faut avant tout souligner l’importance de la sélection : prendre en compte la génétique, en prévoyant des parcs de reproduction où un coq est installé avec deux ou trois poules, afin de suivre sa descendance et sélectionner les plus beaux sujets.

Se référer aux standards des races permet d’évaluer la qualité de nos animaux en fonction des principaux critères de leur variété.

Il faut baguer (ou tatouer) les jeunes animaux à la bonne taille et à la bonne année de bague. Les juges y sont très attentifs.

Les animaux non vaccinés contre la maladie de newcastle ne sont pas admis en exposition. La vaccination est obtenue chez un vétérinaire ou par l’intermédiaire de l’association. Exemple de calendrier rétroactif pour une expo qui débute le 15 février : le 1er vaccin est administré le 5 janvier et le deuxième le 5 février. Il faut attendre 10 jours pour que la vaccination soit active ; elle protège les animaux pendant 6 mois.

Il faut soigneusement sélectionner les animaux à exposer: ni trop d’animaux, ni trop peu. On cherche soit à obtenir un avis d’expert sur les améliorations à apporter à l’élevage, soit tout simplement à gagner un prix parce que le travail de sélection a déjà été réalisé. Même si on connait le standard de la race et que l’on estime avoir les plus beaux animaux du monde,  le regard d’un juge, habitué à manipuler de nombreux animaux, est vraiment essentiel !

Comment réussir une expo et l’après expo ?

-Vermifuger les animaux avant l’exposition

-Vitaminer les animaux avant et après

-Toiletter les animaux

-Les mettre en quarantaine après l’exposition

-Les mettre au repos

-Les habituer aux cages, à la manipulation. C’est un conseil valable surtout pour les variétés sensibles au stress comme les cochons d’inde ou certains canards…

Journées techniques